L’effet A mockup

Le mandat

C’est après avoir réalisé la compatibilité de nos visions quant aux visées de leur future plateforme que L’effet A nous a confié la refonte de leur site Web. Le mandat était de taille : mettre sur pied une plateforme élégante, performante et qui se veut évolutive. Donc conçue en perspective de la croissance prévue des prochaines années. Pour ce faire, on a d’abord dû mettre de l’avant notre compréhension de la réalité des différents comportements et attentes de la clientèle B2B et B2C, puis bien sûr, adapter ces compétences dans le contexte très compétitif qu’est celui de la formation haut de gamme. Pour relever le défi, on y est allé de trois tours de force :

1 – Répondre aux besoins des nouveaux marchés visés comme des vétérans

Comme la marque L’effet A a une portée internationale, le site se devait d’en faire tout autant. Pour nous, c’était primordial d’offrir une plateforme et du contenu adapté en fonction de chaque utilisateur tout comme L’effet A adapte son offre en fonction de sa clientèle. On a donc misé gros sur l’adaptabilité de la plateforme selon les différentes langues/cultures visées dans la croissance (France, Suisse, Canada, monde).

 

Pour personnaliser l’expérience, on est parvenu à accorder le contenu du site en fonction du territoire de l’utilisateur. Ainsi, quelqu’un qui navigue sur le site se fera d’abord proposer les formations qui sont offertes près de lui et pourra bien évidemment les acheter selon sa devise (intégration d’un système multi-devises… ouin on a fait ça).

 

Ah et aussi, pour rendre tout ça fluide et malléable, le site est trilingue. L’utilisateur peut choisir de naviguer sur le site en français (Canada), en français (Europe) ou en anglais. Bien sûr, chaque langue présente du contenu différent en fonction du territoire ciblé.

2 – Réaliser une section blogue pas piquée des vers

L’effet A crée depuis 5 ans son propre contenu. Du travail de qualité produit avec une rigueur quasi militaire. Articles, balados et vidéos, on parle d’une extension de leur marque qui est essentielle à leur clientèle. Évidemment, c’était de notre devoir de non seulement permettre aux utilisateurs de découvrir ce contenu, mais aussi d’y faire hommage.

 

C’est pourquoi on a donné beaucoup, beaucoup d’amour au blogue et en résulte une plateforme dont on est pas peu fier : module de contenu avancé à même les articles, intégration d’appel à l’action incorporer directement dans le médium, bio des auteurs, commentaires, partage des articles, etc. Le tout mené par une direction artistique singulière et agencée à l’ensemble du site.

 

On a mis sur pied un véritable écosystème où le contenu de L’effet A peut naître, s’organiser et évoluer. Maintenant hautement développée et menée par du contenu riche, leur section blogue n’a rien à envier aux plateformes numériques des plus grands médias.

3 – Rehausser le trafic, les ventes et évidemment l’expérience client

Que ce soit par des formations d’entreprise, leur Défi leadership, ou même des Masterclass : l’offre de L’Effet A est vaste, en constante évolution et surtout, le coeur de l’entreprise. Chaque formation contribue au plein essor des femmes d’affaires. Notre façon d’honorer ça : doter L’effet A d’une vitrine pour leurs produits et accompagner les utilisateurs dans la découverte de ceux-ci.

 

Pour y arriver, on a équipé le site d’un commerce en ligne avec abonnement. En gros, on a mis sur pied (en ligne en fait) un univers où les utilisateurs peuvent s’abonner à ce qu’on appelle le Club A. On optimise leur expérience client en leur permettant de se connecter à leur portail, voir les détails de leur compte, avoir accès à tout plein de choses extraordinaires, etc.

 

Finalement, on savait que L’effet A voulait avoir un contrôle sur leur contenu, qu’il voulait pouvoir facilement « jouer » avec leurs offres, on s’est donc aussi arranger pour rendre l’administration du site très, très, malléable, et surtout user friendly.

 

On est bien fier parce qu’avec son aspect marketing évolutif intégré, le site permet à chaque utilisateur de trouver son compte et à L’Effet A de se concentrer sur leur mission initiale, qui est on le rappelle, rien de moins que de révolutionner le milieu des affaires une journée à la fois.