Depuis 1990, environ 2 milliards de sites web ont été créés. De ceux-là, «seulement» 200 millions sont actifs. Vite de même, on pourrait avoir tendance à penser qu’il s’agit ici de la possibilité d’avoir au moins 200 millions de designs différents sur le web…

Selon un article de Sam Goore, un robot aurait analysé les 10 000 sites web les plus visités et aurait démontré que de ces sites, seulement 30% «sortent de l’ordinaire». Bon, tu vas me dire : «Alex, c’est quoi sortir de l’ordinaire?» ou encore «Je ne crois pas à ça les robots, j’ai vu Terminator.» Peu importe, le fond de l’étude reste tout de même très intéressant. En effet, il est rare de naviguer sur un site dont le logo n’est pas en haut à gauche et où il n’y a pas de pied de page. La raison est simple; au fil des années, les designers et développeurs web ont compris qu’il y a quelque chose que les gens aiment : la conformité.

Ce qui m’amène au sujet principal de mon article, l’espace blanc sur un site. En ce moment, il y a une très forte tendance à laisser énormément d’espace entre les sections, sur les côtés et un peu partout en fait. Beaucoup des sites à la mode «respirent» bien, ont beaucoup d’espace, beaucoup de «blanc».

En tant que développeur web, je suis toujours près du designer quand il se fait demander d’adapter davantage un site au goût personnel du client: «Pourrais-tu enlever un peu de blanc stp?». Après une larme, puis un soupir, il fini souvent par accepter. Toutefois, le designer a souvent raison. Ton site web, ce n’est pas comme tes armoires de cuisine. Laisse-moi t’expliquer : si tu te fais faire des armoires, tu souhaites qu’elles soient 100% à ton goût. Tu ne vas pas trop t’en soucier si tes voisins n’aiment pas tes nouvelles armoires et c’est correct! Avec des nouvelles armoires de cuisine, tu ne cherches pas à séduire personne, ni à vendre ta vaisselle qui se cache à l’intérieur.

Par contre, dans le cas d’un site web, on n’a pas le choix : il faut que les consommateurs tombent en amour avec tes armoires (ton contenant de site web) afin de susciter leur désir de découvrir l’ensemble de ta vaisselle (contenu, services, produits, etc.).

C’est ça un site web! C’est quelques pages qui doivent montrer rapidement qui vous êtes, qu’est-ce que vous faites, qu’est-ce que vous vendez ou offrez, etc., afin de séduire vos utilisateurs. C’est beaucoup d’information à passer en peu de temps. Donc, si le client n’a pas une bonne expérience sur votre site, il partira rapidement. En général, plus on réussi à garder un client longtemps sur un site, plus il voudra consommer votre marque.

Procurer aux utilisateurs le plaisir de se promener sur un site, c’est ça une bonne expérience utilisateur (ou user experience) et, produire une telle expérience, c’est un art. Quand vous faîtes affaire avec agence web, vous êtes entre les mains d’experts qui passent le plus clair de leur temps à penser, concevoir et créer des sites web originaux, tout en respectant une certaine conformité. Donc, votre designer, il en voit pas mal des armoires de cuisine. Au final, sa job, c’est de faire en sorte de te vendre les armoires qui vont rendre tes voisins jaloux de ta vaisselle.

Alors, au final, pourquoi le blanc ça pogne de même? Parce que les gens qui visitent un site ont l’impression d’avoir de l’espace, de respirer, d’être plus libre dans leur navigation. Surtout avec la tendance épurée des appareils intelligents, où les écrans rapetissent, mais les résolutions augmentent. C’est donc important, plus que jamais, de donner l’impression aux utilisateurs de ne pas être coincé dans un 1 et demi avec des armoires un peu croches.

Écrit par Alex St-Gelais