En octobre dernier, on vous annonçait qu’on déménageait dans les bureaux de l’agence Made In. C’était un gros step pour nous et ça nous a permis d’agrandir notre équipe. Tout comme l’agence, nos besoins ont aussi grossi en cours de route, et après quelques mois, on s’est rendu compte que l’idéal serait d’avoir nos propres bureaux, idéalement trop grand pour notre effectif actuel afin qu’on puisse grandir à l’intérieur de ceux-ci.

On a été chanceux, un des plus beaux locaux (selon nous…) s’est libéré dans l’Immeuble Grover, une ancienne manufacture à textile dans Ville-Marie (quartier Sainte-Marie). Malgré le super cachet qu’a l’immeuble de l’extérieur, à l’intérieur du local, il fallait pas mal de volonté pour voir le potentiel! Quand on signé le bail, ça ressemblait à ça…



Toutefois, j’ai une famille formidable qui inclue, entre autres, un frère charpentier-menuisier, ça tombe-tu pas assez bien? Pendant 5 fins de semaine consécutives, on a donc travaillé d’arrache-pied pour remettre le local à neuf. Vernissage du plancher, division des murs, peinture, moulures, construction d’une cuisine, conception et construction de bureaux fabriqués à la main par mon frère, etc. Toutes des choses que je n’aurais jamais pu faire seul.

Au final, avec l’aide de ces superstars de la rénovation que j’aime plus que tout au monde, on a réussi à créer un espace stimulant où on a le goût de rester prendre une petite bière après le travail tellement on est bien. Ces superstars, c’est :

Ma mère, qui trouve toujours les meilleurs deals et qui est plus manuelle que moi…

Mon frère, qui peut faire n’importe quoi avec ses mains et qui trouve toujours une manière pour faire quelque chose qui semblait impossible à la base.

Mon père, qui est prêt à se scrapper le dos pour deux semaines afin qu’on ait les plus beaux bureaux possible.

Manon Laroche
Philippe Sauriol
Jean Sauriol

On a opté pour un style pas mal industriel dans lequel on (aka mon frère) est venu construire tous les meubles, autant des bureaux que de la cuisine, avec des planches de pins rough qu’on (aka mon père) a vernis et sablé. Ce n’est pas tout à fait fini, il manque quelques trucs comme notre logo sur le mur noir, mais voici donc nos nouveaux bureaux, dont on est trèèèèèèèès fiers!

Manon Laroche
Manon Laroche
Jean Sauriol
On va bientôt faire un petit 5@7 pour célébrer ça, stay tuned grâce à notre page Facebook!

Écrit par Jean-François Sauriol