C’est bien beau avoir un site web, mais encore faut-il que des gens le visitent. Afin d’accroître le nombre de visiteurs sur votre site web, il y a deux stratégies principales qui surviennent : le référencement naturel (souvent appelé Search Engine Optimization ou l’optimisation pour les moteurs de recherche) et le référencement payant (souvent appelé Search Engine Marketing). On va passer vite fait au travers des deux, mais on va surtout vous donner des pistes pour que vous choisissiez la meilleure stratégie à envisager selon votre situation.

Quelle est la différence entre les deux?

On vous résume rapidement les deux concepts pour favoriser la compréhension de la suite, mais sachez qu’il existe des milliers d’articles qui poussent plus loin le sujet partout sur le web.

Référencement naturel

On parle de tout ce qui peut être fait sur votre site web directement, autant au niveau du contenu que du contenant.

Lorsqu’on parle de contenu, c’est de vous assurer d’avoir du contenu de qualité dans l’intégralité de votre site web et aussi d’avoir beaucoup de contenu. C’est d’ailleurs souvent pourquoi on incite nos clients à avoir un blogue. C’est un moyen peu coûteux et très efficace de générer du contenu et du même coup, de donner un bon coup de pouce à votre référencement naturel.

Lorsqu’on parle du contenant, c’est de veiller à ce que les technologies et le code derrière votre site web soient à jour et optimisés, mais aussi, d’assurer que votre site web offre une expérience utilisateur de bonne qualité à vos visiteurs, en offrant une version de votre site web optimisée à l’appareil du visiteur, par exemple.

Le référencement naturel ne donne pas de résultats impressionnants à court terme. Toutefois, il vous permettra de développer une notoriété et de prendre une longueur d’avance vis-à-vis la concurrence à moyen et à long terme. C’est aussi une stratégie intéressante puisqu’elle est peu coûteuse. Une fois qu’on a un contenant optimisé (ce qui devrait toujours être le cas initialement si vous faites faire votre site web par des gens compétents), vous pouvez facilement améliorer votre référencement naturel en investissant du temps, en améliorant votre contenu et en en créant du nouveau, par l’entremise de votre blogue, notamment.

Référencement payant

Le référencement payant regroupe tous les investissements faits en publicité pour votre site web, que ce soit sur Google AdWords ou sur Facebook, entre autres. Souvent, lorsqu’on parle de référencement payant, on pense tout de suite au PPC (pay-per-clic). Un des meilleurs exemples est les annonces payantes sur Google à l’aide de Google AdWords, où vous pouvez payer pour apparaître au haut de la liste des résultats d’une certaine recherche (ex. : lorsque les utilisateurs cherchent « conception de site web »).

Contrairement au référencement naturel, le référencement payant n’est pas du travail dans le site web, c’est plutôt du travail autour du site web afin d’amener des utilisateurs sur ce dernier. C’est aussi une stratégie qui est coûteuse. On a des résultats dès le premier dollar investi, mais on doit constamment payer pour avoir des résultats. Si vous arrêtez après 3 mois de faire du référencement payant et que c’était votre seule stratégie, vous perdrez alors pas mal tous vos visiteurs. Le référencement payant est efficace dans une stratégie à court terme, mais il n’influencera pas beaucoup sur le moyen et long terme.

Lequel est le meilleur?

Ça dépend. C’est plate se faire dire ça, mais c’est vraiment ça. Chacun on leurs forces.

Une chose est certaine toutefois, c’est que la combinaison des deux permet à presque tous les coups d’optimiser au maximum vos résultats et du même coup, votre retour sur investissement.

Ensuite, cela dépend aussi de votre site web et de votre but. Si vous avez une simple page web et que vos concurrents ont des sites web de plusieurs dizaines de pages et un blogue bien rempli, il n’est peut-être pas envisageable de vous tailler une place dans les résultats de recherche avec du référencement naturel. Donc, au lieu d’investir dans ce dernier, l’idéal sera peut-être plutôt d’opter pour utiliser davantage le référencement payant. Un autre exemple, si vous avez un produit de niche dans lequel la concurrence n’est pas trop présente, il n’est peut-être pas nécessaire d’investir dans le référencement payant. Peut-être qu’un référencement naturel suffira à vous positionner en tête des résultats de recherche.

Écrit par Jean-François Sauriol